Skip to navigation – Site map

Overview

The journal Labyrinthe was founded in 1998 with the aim of being a place of research and experimentation in literary, philosophical, historical and social knowledge. Published by Editions Hermann since 2009, it is open to all demanding and inquiring researchers regardless of age, status or theoretical orientation. In particular, Labyrinthe welcomes as many first publications as possible.

Unaffiliated with any institution or orthodoxy, Labyrinthe is an interdisciplinary—or, rather, undisciplined—journal. Because complexity, incompleteness and fragmentation are sought after, Labyrinthe encourages the shifting of points of view, the use of mixed approaches and the circulation of knowledge in general. Drawing upon specific notions, objects, contexts or spaces, the journal seeks to create a real collective working space, whilst respecting each other’s way of reasoning, method of experiment and freedom of writing.

Thus, Labyrinthe aims to give researchers the opportunity to question their practices, to grasp their distinctive features, and to experience the possibilities of bringing their ideas together.

Latest issue
41 | 2014-2015
Ici la Dédalie

Éditorial

Pour ce numéro, Labyrinthe a pris le large. Souvent il fut question en ses pages de désaligner les prises de parole savantes. Toujours ce fut dit avec à l’esprit le travail, l’étude, la « recherche ». Nous nous demandions des efforts d’imagination ; il ne fallait pas toutefois que tout pouvoir lui revienne.

Pour cette fois, il en va autrement. Nous sommes ailleurs. Ici la Dédalie. À l’horizon, l’utopie.

Ce jour nous décidons d’écrire une Utopie à plusieurs. Les lecteurs facétieux y percevront la directe poursuite d’une veine apicole récemment explorée ici même : il y eut en effet des utopistes pour inviter leurs maîtres et mécènes à l’imitation des abeilles. Pourtant notre projet ne vise pas à revivifier le genre quelque peu désuet (voire…) du « miroir des princes ». Il ne prétend pas davantage donner forme à une écriture romanesque. L’intérêt du topos utopique est précisément de ne forcer l’arrêt sur aucun de ces modes d’élocution. Ceci n’est pas un programme politique. Ceci n’est pas, (...) Read more