Navigation – Plan du site

Présentation

Auf Deutsch | In English | En español | In Italiano | Em português

Labyrinthe est une revue fondée en 1998. Publiée par les Editions Hermann depuis 2009, elle a pour ambition d’être un lieu de recherche et d’expérimentation dans le domaine des savoirs littéraires, philosophiques, historiques et sociaux. Elle est ouverte à tous les chercheurs, exigeants et curieux, quels que soient leur âge, leur statut et leurs orientations théoriques. Labyrinthe s’efforce en particulier d’accueillir autant de premières publications qu’il est possible.

Hors de toute institution, de toute orthodoxie, la revue est interdisciplinaire ou, mieux, indisciplinée. Parce qu’il faut défendre la complexité, l’inachèvement et le fragmentaire, Labyrinthe entend encourager le déplacement du regard, la mise en œuvre d’approches croisées et la circulation des savoirs. À partir de notions, d’objets, de contextes ou d’espaces spécifiques, la revue cherche à ouvrir un lieu de travail réellement collectif, tout en respectant les modes d’argumentation, les protocoles d’expérience et la liberté d’écriture propres à chacun.

Labyrinthe voudrait ainsi donner aux chercheurs l’occasion d’interroger leurs pratiques, de saisir les écarts qui les différencient et d’éprouver les rapprochements possibles.

Dernier numéro en ligne
40 | 2013
Comme les abeilles

Éditorial

Après le numéro 38 sur « L’éloquence des singes » (2012), voici que c’est avec ce numéro 40 le tour des abeilles : quoi, notre revue entendrait-elle donner, un numéro sur deux, dans le bestiaire ? Alors, quel animal au numéro 42 ? Si, après les singes et les abeilles, on voulait rester dans le ton, dans ce qui est classiquement « comparable à l’homme », ce sera nécessairement la fourmi. Mais on peut donner dans l’inattendu – le rat musqué –, le pédant – l’ornithorynque –, etc.

Non, rien de tout cela, bien sûr. Serait-ce toutefois que Labyrinthe cède à la vogue des animal studies ? Oui et non. Oui s’il s’agit de reconnaître à cette question de l’animal – et des questions qu’elle pose d’un coup : limites entre les espèces, construction culturelle de l’espèce, définition d’une société, etc. – une certaine gravité, et une grande actualité dans la vie intellectuelle. Non s’il s’agit de dire que ces deux numéros auraient été pensés ensemble, ou d’un même mouvement : le présent dossier de Laby (...) Lire la suite