Navigation – Plan du site
Partenaires

Vendredi 10 juin 2005 : Journée d’études de la revue Labyrinthe

Sur Sécurité, territoire, population et Naissance de la biopolitique

Le vendredi 10 juin 2005
au Centre Parisien d’Études Critiques
154, bd. Haussmann, esc. B, 4e étage, Paris VIIIe
M° Miromesnil ou Monceau

Attention : Le nombre de places étant limité, merci de réserver par e-mail :
revuelabyrinthe(at)free.fr

Les cours prononcés par Michel Foucault en 1978 et 1979 au Collège de France sont parus en octobre dernier. Les dispositifs de sécurité mis en place en Europe à partir du XVIIe et du XVIIIe siècles, la gouvernementalité, le libéralisme économique européen et américain, la liberté, voilà quelques-uns des thèmes qui traversent les deux livres. Une notion en particulier – celle de biopolitique – connaît aujourd’hui une popularité notoire, en faisant l’objet des analyses les plus diverses, de la sociologie au droit et à la philosophie.

Alternant des exposés brefs et de discussions fournies, cette journée souhaite interroger la postérité des deux cours. Dans quelle mesure nous éclairent-ils sur l’évolution de la pensée de Foucault ? Et en quoi les concepts et grilles d’intelligibilité dont ils se servent peuvent-ils, aujourd’hui encore, nous être utiles ? Ce sont ces questions qui nous serviront de fil conducteur.

  • Invités :
    Étienne Balibar, Catherine COLLIOT-Thélène, Hélène L’Heuillet, Bruno Karsenti, John Rajchman, Yves Sintomer

  • Revue Labyrinthe :
    Vanessa Brito, Déborah Cohen, Laurent Dubreuil, Léon Loiseau, Éric Mollet, Delphine Moreau, Roberto Nigro, Charles Ruelle, Diogo Sardinha, Arnault Skornicki, Emmanuel Taïeb

Programme

9h15 : Présentation

La biopolitique

9h30 : Exposés de D. Moreau, R. Nigro et A. Skornicki (modération L. Dubreuil)

10h30 : Discussion

12h30 : Pause

L’histoire dans les deux cours de Foucault

14h00 : Exposés introductifs de D. Cohen et L. Loiseau

14h45 : Discussion

16h30 : Pause

Les libertés modernes et contemporaines

17h00 : Exposés introductifs d’É. Mollet et D. Sardinha

17h30 : Discussion

18h30 : Fin

Titres provisoires des interventions

Delphine Moreau — La notion foucaldienne de « sécurité » : l’exemple de la prise en charge de l’épidémie de sida, sa remise en cause par les demandes de pénalisation de la contamination

Roberto Nigro — Marx, Foucault, les technologies de pouvoir et de gouvernement et les formes de subjectivité

Arnault Skornicki — Le biopouvoir entre détournement des puissances vitales et invention de la vie : l’économie politique, le pain et le peuple au XVIIIe siècle

Déborah Cohen — La population contre le peuple : la politique comme vérité ou comme volonté ?

Léon Loiseau — Gouvernementalité et pénalité

Éric Mollet — Le projet de Constitution européenne à la lumière de Foucault

Diogo Sardinha — Liberté, résistance et subjectivation

Une journée organisée par la revue Labyrinthe
avec le soutien du
Centre Parisien d’Études Critiques