Skip to navigation – Site map

Consignes aux auteurs

Les étapes de la publication

1) L’auteur envoie en fichier joint une proposition de contribution, qui peut être de deux types distincts :

- articles pour une recherche libre : environ 30 000 signes (notes et espaces compris)

- recensions ou assimilés : texte entre 6000 et 8500 signes (notes et espaces compris)

- le format des textes compris dans un dossier est déterminé au cours de l’élaboration de celui-ci. Pour plus de détails, cliquez ici.

L’auteur nous communique son adresse électronique (et donne de ce fait son accord pour qu’elle soit publiée avec son article) et son adresse postale, afin que nous lui fassions parvenir un exemplaire du numéro de Labyrinthe où paraît son article.

2) L’auteur est généralement contacté de nouveau pour des corrections plus ou moins importantes dont l’orientation lui est précisée.

Les conventions typographiques à respecter

L’auteur est tenu, dès son premier envoi, de respecter un certain nombre de normes typographiques.

Corps du texte

Le texte est écrit en police 12, interligne 1.5, style Times New Roman, avec des marges de 2,5 cm.

Citations

- Les citations de premier rang sont encadrées par des guillemets dits français (un espace avant, un espace après) : « La télévision […] a fait exploser le modèle cinématographique de la star. »

- Les citations de second rang sont encadrées par des guillemets dits anglais, sans espaces : « Mais Conan Doyle n’oublie pas ses ambitions premières, à savoir la "grande littérature". »

- Un passage coupé dans une citation est signalé par […] ; tout ajout par l’auteur de l’article est encadré par des crochets : « même si les consommateurs [en] achètent beaucoup moins […],  son prix reste stable. »

- Si la citation est longue, la “ sortir ” du texte, de cette façon (en romain, 10 points, sans guillemets) :

Les peintres de genre et les peintres d’histoire n’avouent pas nettement le mépris qu’ils se portent réciproquement ; mais on le devine. […] c’est la querelle de la prose et de la poésie, de l’histoire et du poème épique, de la tragédie héroïque et de la tragédie bourgeoise.

Notes

- L’appel de note précède le signe de ponctuation : la définition du terme, son emploi1, puis son évolution sont expliqués dans l’ouvrage2 ; mais l’étymologie n’est pas indiquée3.

- Les références aux ouvrages cités se font comme suit :

Jean-Paul Clébert, Histoire de la fin du monde, Paris, Belfond, 1993, p. 56.

Jean-Paul Clébert, Histoire de la fin du monde, Paris, Belfond, 1993, p. 32-33.

Jean-Paul Clébert, Histoire de la fin du monde, Paris, Belfond, 1993, p. 103 sqq.

On ne répète pas telle quelle une référence déjà citée. Cela donne successivement :

1. Edgar Morin, Les Stars, Seuil, 1972, p. 3.

2. Ibidem, p. 12.

3. [autre référence] Jean Gattegno, La Science-fiction, Paris, PUF, 1983.

4. Edgar Morin, op. cit., p. 45 sqq.

Remarques :

  • On ne reprend pas en note les éléments mentionnés dans le corps du texte : si l’on a écrit dans le corps du texte « Elisabeth Roudinesco écrit que […] », on ne donnera en note que la référence paginée à l’ouvrage, sans reprendre le nom de l’auteur.

  • On écrit op. cit. [ouvrage cité], loc. cit. [passage cité] en italique, mais art. cit. [article cité] en romain.

  • Pour faire référence aux pages suivant la page citée, on écrira « p. 40 sqq. » [sequunturque : et suivantes] et sq. [sequiturque : et suivante] s’il ne s’agit que d’une seule page.

  • On emploie de préférence « dans » à « in » et « p. » à « pp. »

  • Pour les références ajoutées en note, on écrit « voir » et non « cf »

  • Pour les livres en notes uniquement, toute référence paginée à l’ouvrage commenté (pagination facultative, laissée à la libre appréciation de l’auteur de l’article) est donnée dans le corps du texte entre parenthèses et non en note : la crise du « contrat social » (p. 12)

Autres conventions

- Tout retour à la ligne est marqué par un alinéa.

- Les apostrophes sont uniformément comme suit : l’apostrophe

- Les majuscules sont accentuées. À l’époque, […]. Écoutant ses conseillers, […]

- Le trait d’union (-) est distinct du tiret (–).

- Tout mot étranger est en italique. les suppliques du Pater noster

- On écrit les siècles de cette façon : xixe siècle (petites capitales).

- Les espaces encadrent les guillemets français, les deux points, les points-virgules, les points d’interrogation et d’exclamation.

- On écrit œuvre (Œuvre) et non oeuvre (Oeuvre), sœur (et non soeur), etc.

- Les chiffres et les nombres (dates exceptées) sont à donner en toutes lettres : cinquante ans.