Navigation – Plan du site
Recherche libre

L’aporie de Lorki :
une croyance peut-elle être réfléchie ?

David Lemler
p. 129-141

Extrait du texte

Cairn

Texte intégral disponible via abonnement/accès payant sur le portail Cairn. Le texte intégral en libre accès sera disponible à cette adresse en janvier 2016.
Consulter cet article

Aperçu du texte

Les textes du passé, même marginaux, d’apparence anecdotique, ne sont pas le domaine réservé des «  historiens antiquaires  » de la Deuxième Considération intempestive de Nietzsche. Ils peuvent au contraire constituer pour nous un réservoir de réflexions et une incitation à penser.

On trouve ainsi, dans un petit texte de circonstance aux allures de curiosité historique, une réflexion saisissante sur la notion de croyance, à même – à condition toutefois de se mettre à son écoute – de nous mener à interroger notre propre rapport aux idées, aux opinions et à la vérité. Il s’agit de la lettre écrite autour de 1400 par un médecin et savant juif espagnol, Yoshua Lorki, à son maître Shlomo Ha-Lévi (nouvellement baptisé Pablo de Santa Maria ou Paul de Burgos, ville dont il sera évêque), à l’annonce de la conversion de ce dernier au christianisme. Cette lettre se singularise par la position du problème que constitue l’existence même de plusieurs religions concurrentes et de leur rencontre – a...

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

David Lemler, « L’aporie de Lorki :
une croyance peut-elle être réfléchie ?
 », Labyrinthe, 38 | 2012, 129-141.

Référence électronique

David Lemler, « L’aporie de Lorki :
une croyance peut-elle être réfléchie ?
 », Labyrinthe [En ligne], 38 | 2012 (1), mis en ligne le 16 avril 2012, consulté le 26 novembre 2014. URL : http://labyrinthe.revues.org/4251

Haut de page

Auteur

David Lemler

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Tous droits réservés

Haut de page