Navigation – Plan du site

25 | 2006 (3)
La Bande dessinée : ce qu'elle dit, ce qu'elle montre


Informations sur cette image
150 pages
ISBN 2-9526131-2-5

Éditorial

Aujourd’hui plus que jamais, plus que tout autre art, la Bande dessinée suscite des flots de discours : c’est à qui veut la définir, la défendre, la conspuer, l’analyser, la démystifier, la célébrer, etc. Aucun propos ne semble illégitime, l’objet est si peu intimidant, si commun, que tout le monde a son mot à dire : journalistes, spécialistes, simples fans, amateurs éclairés (ou pas), savants en goguette, experts de la « culture de masse » et même les auteurs, jadis si peu loquaces.

Labyrinthe a tenté d’y voir plus clair. On a exclu d’emblée l’hypothèse d’un numéro « détente », plein d’humour et d’air frais (« c’est tellement sympa, la bédé… ») : pas question donc de parler de bandes dessinées par plaisir nostalgique ou passion régressive. Pas question non plus, pour des raisons qui tiennent au projet même de notre revue, d’adopter la langue du spécialiste, celle du savant qui applique son approche (histoire, psychanalyse, sémiologie, etc.) à l’objet bande dessinée ainsi investi, ou b (...) Lire la suite