Navigation – Plan du site

Texte intégral

1Labyrinthe est à la recherche des savoirs en déplacement. Souvent ce mouvement s’empare des terrains d’enquête, des modèles interprétatifs. Mais il est aussi affaire de personnes : ainsi plusieurs membres actifs de notre comité de rédaction passent-ils aujourd’hui le plus clair de leur temps à l’étranger. La revue se veut donc une rampe de lancement vers d’autres horizons, et une plateforme du dépaysement.

2 Le présent numéro donne suite à cette vocation, d’une autre manière encore. Les textes qui le constituent sont l’œuvre de chercheurs eux-mêmes étrangers. Ces travaux ont pour la plupart déjà été publiés, en version originale. Leurs auteurs sont des penseurs confirmés, mais peu connus en France. Nous nous sommes donné pour tâche de les traduire en français. Le choix s’est arrêté sur des textes courts, ou des extraits de textes plus longs, qui nous ont semblé offrir le moyen le plus sûr de faire connaissance avec leur pensée. Nous les avons assortis de courtes mises en perspective visant à faire les présentations d’usage, parfois aussi à discuter les problèmes qu’ils posent.

3 Voici donc Ashley Thompson évoquant la mémoire du Cambodge par une approche où se mêlent anthropologie, épigraphie, philosophie des religions et littérature. Voici Ludger Schwarte qui, entre esthétique, philosophie du droit et politique, s’attache à la culture du performatif que charrient les mises en scène du droit. Voici Danielle Allen, helléniste et politiste, tentant de penser une confrontation entre réflexions grecques et pratiques américaines, notamment quant aux questions de justice ou de minorités. Voici Ernesto Castelli-Gattinara, expérimentateur-épistémologue de la revue Aperture 1.

4 Entre eux, ne cherchez aucun terrain d’entente a priori, ni cohérence thématique ni harmonie stylistique. Notre seule volonté était de faire voir en quoi peut consister une « indiscipline » qui soit nourrie d’une formation, d’une expérience, de référents autres que ceux de la recherche en contexte français. Nous voulions faire connaître, en somme, des indisciplinés d’ailleurs.

5 Il se trouve que ces ailleurs sont l’Allemagne, les États-Unis, l’Italie, le Royaume-Uni. Nous serions bien en peine de dire si cette géographie nationale signifie quelque chose, et quoi. Ni pur hasard ni machine déterministe, l’élaboration du présent numéro a été nourrie d’inspirations et de dialogues, mais a dû aussi composer avec les silences ou les évanouissements dont aucun comité de rédaction ne peut se prétendre affranchi. Le résultat est là. Pour le reste, ce n’est que partie remise.

Haut de page

Notes

1 Voir http://digilander.iol.it/aperture (visité le 22 janvier 2006).
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

« Éditorial », Labyrinthe [En ligne], 23 | 2006 (1), mis en ligne le 09 mars 2006, consulté le 24 avril 2017. URL : http://labyrinthe.revues.org/1089

Haut de page

Droits d’auteur

Propriété intellectuelle

Haut de page